Le bijou n’est pas juste ornemental ou esthétique. Peu d’objets si petits cristallisent autant de fonctions qui cohabitent : sociales, économiques, parfois magiques… Qu’il permette une assimilation à un groupe ou au contraire un moyen de se démarquer, qu’il reflète un statut social lié à sa valeur ou qu’il soit fantaisie, le bijou a un rapport au corps unique, il matérialise l’intime. Il traduit aussi une culture, un lien aux proches, parfois même à l’au-delà. Il accompagne aujourd’hui encore toutes les grandes étapes de notre existence.  

Le bijou est donc toujours vecteur de sentiments et témoin d’une histoire. Ce projet de portraits photographiques évoque ce lien intime entre une personne et son bijou, nous dévoilant ainsi une partie de son histoire.